Projets

Ecole intercommunale des Hurtières

  Groupe Scolaire Intercommunal des Hurtières 

LETTRE D’INFORMATION n° 1      Janvier 2019                                                                                                                                                              Bulletin d’information publié par les équipes municipales de St Alban et de St Georges d’Hurtières 

Une école neuve dans Les Hurtières : c’est parti ! 

Un besoin incontestable 

Des effectifs scolaires en hausse 

Les communes situées en Porte de Maurienne et en particulier les villages de St Alban et de St Georges sont attractifs. Sur notre plateau des Hurtières, la population se développe et le nombre d’enfants en âge d’être scolarisés ne cesse d’augmenter. 

En 2014, 58 élèves fréquentaient les écoles du Regroupement Pédagogique Intercommunal. Ils sont au nombre de 74 en ce mois de janvier. 

En 2008, il y avait 2 classes sur le plateau. Il y en a maintenant 3 : 1 classe maternelle à St Georges et 2 classes élémentaires à St Alban. 

Les perspectives envisagées par nos deux municipalités semblent confirmer cette tendance : les effectifs scolaires vont se maintenir voire même augmenter. 

Des locaux exigus et inadaptés 

Or, nous accueillons les enfants dans des locaux devenus exigus et inadaptés : salles trop petites, absence ou vétusté de certains équipements, mise aux nouvelles normes rendues difficiles, à St Alban, par l’ancienneté des locaux. Malgré les efforts entrepris pour améliorer les conditions d’accueil des enfants, force est de constater qu’il est quasi impossible d’améliorer davantage l’existant : on ne peut ni pousser les murs, ni contourner la configuration des bâtiments ! 

Un service périscolaire (cantine et garderie) qui doit évoluer 

D’abord pris en charge par les parents d’élèves, ce service devenu municipal remporte un vif succès. Et là encore, les conditions matérielles d’accueil sont souvent «tendues», en particulier le midi. 

Par ailleurs, les normes officielles ne nous permettront bientôt plus d’accueillir les enfants avec leurs «paniers» : il nous faudra probablement, dans quelques années, fournir les repas. 

Ce sera une école à 2 

Nous avons donc besoin de revoir complètement notre offre scolaire et périscolaire en tenant compte de toutes ces évolutions (démographiques, pédagogiques, législatives et administratives …), et de notre contexte : état des locaux disponibles, moyens financiers des communes. 

Nous avons un moment envisagé une école commune pour St Alban, St Georges, St Pierre de Belleville et St Léger, ces 2 dernières communes étant confrontées aux mêmes problématiques que nous. 

Pour différentes raisons, ce projet n’a pu aboutir : les municipalités de St Pierre et de St Léger ont opté pour d’autres solutions. 

Nous resterons donc dans la configuration qui est la nôtre actuellement et cette nouvelle école accueillera les enfants de St Alban et de St Georges. 

Une école au Reposet à St Georges 

En effet, après en avoir longuement débattu, et pour les raisons qui sont développées plus haut, nous avons repoussé l’option de la rénovation des locaux existants au profit de la construction d’une école neuve, de 3 ou 4 classes, avec restaurant scolaire et garderie, salle de jeu et de sport, cour de récréation et préau … sur un seul site. 

Chaque commune a présenté un site et un projet sur son territoire : Les Champs pour St Alban, Le Reposet pour St Georges. 

Nous avons largement échangé, les 2 conseils municipaux réunis, sur ces propositions, en portant toute notre attention sur les questions liées à l’emplacement, la situation par rapport aux déplacements des familles, la proximité des habitations, des lieux d’activités et des services, la présence de réseaux … et sur les questions financières. 

Chaque conseil a alors délibéré et, fin décembre, c’est le site du Reposet qui a été choisi, en particulier pour son positionnement sur le trajet de nombreuses familles. 

Un projet qu’il faut faire aboutir au plus vite 

Une fois la décision prise, les élus des 2 communes se sont mobilisés : des commissions ont été constituées, des rendez-vous pris auprès des administrations et des financeurs. 

L’ouverture est espérée pour la rentrée 2020. 

Cette lettre d’information vous tiendra régulièrement informés de l’avancée du dossier et des travaux à venir

 

Info 01Info 01 [418 Kb]

Travaux en forêt 2018 : subvention régionale

Remise en pâture des "Hauts de La Minière"

Par délibération du 02/09/2016, le Conseil Municipal a  confirmé son souhait de participer à l'extension de l'association foncière libre de propriétaires (AFLP) existante, et de confier à cette association l'étude de cette extension sur les "Hauts de La Minière" dans un secteur où la commune est majoritairement propriétaire.

Les travaux de déboisements et de désouchage se sont terminés à l'automne 2018.  La mise en herbe et le parcage devraient avoir lieu dès 2019. L'arrêt et le recul de l'enfrichement sont des objectifs depuis longtemps affirmés par la commune. Après le Plan du Bourg et la premièere Association des propriétaires  entre La Thouvirèe et La Minière, cette importante réalisation vient complèter cette politique agricole. Nous remercions tous ceux qui y ont contribué.

En PJ le rapport élaboré sous la responsabilité de MM PASCAL T., BRUNET A. et BOUVIER D.